Santé Senior, TNS et Entreprise -  Retraite complémentaire mutualiste - Services de soins mutualistes et conventionnés - Assurance Maladie

Comparatif mutuelle - Quelle mutuelle à choisir?

RSS Comparatif mutuelle

 

Comparateur de mutuelle santé

Pour trouver la meilleure mutuelle santé, rien de mieux que de COMPARER !

Rapide, gratuit et sans engagement.

Comparateur mutuelle santé

Vous êtes à la recherche d’une mutuelle santé qui rembourse bien et n’est pas chère.
Définissez bien vos besoins de soins et puis comparez les meilleures mutuelles du marché, vous trouverez votre contrat santé sur mesure à un prix très avantageux.

 

Comparatif mutuelle

Les meilleures mutuelles santé : quelle mutuelle choisir ?



Sommaire :

Après avoir passé en revue l’intégralité des mutuelles santé, ainsi que leurs niveaux de remboursements et leurs conditions générales, notre équipe s’est informé sur les modalités de la prise en charge de la Sécurité sociale, les délais de carence, les garanties qu’il faut favoriser ou encore les tarifs imposés.

Passons à la comparaison des meilleures mutuelles sans plus tarder !

I. Comment trouver la mutuelle santé idéale ?



1. Définissez vos besoins



Afin de procéder au choix du contrat de mutuelle qui est le plus adapté à votre situation, il faut connaître vos besoins en santé. Ceux-ci sont dans le domaine de l’optique, des soins dentaires et l’hospitalisation.

Malheureusement, la Sécurité Sociale rembourse assez mal ces trois domaines. Il est donc nécessaire que vous définissiez, en plus de vos besoins personnels, les besoins familiaux afin de choisir un contrat garantissant votre sécurité et celle de votre foyer. Souhaitez-vous opter pour une mutuelle santé qui couvre vos frais hospitaliers uniquement en cas soucis de santé graves ? Ou bien souhaitez-vous souscrire à une mutuelle qui couvrira vos moindres dépenses ? C’est vraiment à vous de faire ce choix.

Basez-vous sur votre profil afin de déterminer vos besoins en termes de santé de manière plus précise.

Quand on parle de profil, ce sont surtout vos habitudes quotidiennes, votre historique familial (parent atteint d’une maladie particulière par exemple) et vos antécédents avec les services médicaux qui sont évoqués. Déterminez les garanties dont vous disposez déjà, notamment, si vous êtes salarié, les garanties de la mutuelle obligatoire proposée par votre employeur.

La connaissance des manques en termes de garanties vous permettra de vous orienter vers le choix du meilleure mutuelle santé. Quand on parle de "meilleur contrat", on parle de celui qui s’adapte pleinement à votre situation et satisfait vos attentes.

Maintenant que vous avez fait tout ça, passons à l’étape suivante.

Une fois que vous aurez identifié vos besoins, avoir recours à un courtier d’assurance sur le net travaillant indépendamment est conseillé.

C’est très simple. Avec notre outil de comparaison, vous commencerez en remplissant un simple formulaire décrivant votre situation et vos attentes de la mutuelle à laquelle vous souhaitez souscrire. C’est totalement gratuit et sans engagement. Vous serez ensuite proposé par plusieurs devis adapté à votre situation, toujours gratuits ; il s’agit des meilleures propositions possibles dont nous disposons.

Après avoir obtenu les différents devis, il ne vous appartient que de faire votre choix de mutuelle.

2. Estimer le niveau de couverture qui vous correspond le plus



N’omettez surtout pas cette étape très importante : évaluez les garanties proposées par la mutuelle.

Vous aurez besoin de certaines garanties, pendant que d’autres seront plus "négligeables". Si vous avez besoins de soins dentaires mais non pas de soins optiques, alors optez pour des garanties plus élevées en orthodontie qu’en optique.

Évaluer les remboursements que garantit la Sécurité Sociale afin de savoir les garanties que vous devriez favoriser lors de la signature du contrat de mutuelle.

Eh bien oui, c’est important d’évaluer les remboursements garantis par la Sécurité concernant vos hospitalisations, frais de médecine générale, frais optiques et frais de soins dentaire.

Plus le montant ou le pourcentage de remboursement sera élevé, et plus vous êtes protégé par la Sécurité Sociale.

Un contrat offrant une présentation transparente des remboursements sera préférable.

Soyez attentif aux prestations ainsi qu’aux remboursements afin de dénicher le contrat optimal.

Il y a deux manières de déterminer le niveau de remboursement : le pourcentage ou le montant forfaitaire. Le dernier est, par exemple, un remboursement de 50€ ou 200€ par an tandis que le premier est calculé en termes de pourcentage sur le tarif qui est remboursé par la Sécurité Sociale.

Attention : si la Sécurité Sociale offre une base de remboursement qui est faible (lunettes par exemple), vous imaginez bien que si le contrat de mutuelle propose un pourcentage de remboursement qui est élevé, alors le montant remboursé ne l’est pas forcément également.

Prêtez une vive attention aux délais que s’accorde la mutuelle pour effectuer des remboursements, ainsi qu’aux montants des franchises, aux exclusions des garanties, à la présence (ou non) de tiers-payant, aux délais d’abstention ainsi qu’aux coûts imposés par les cotisations.

Une question intéressante se pose désormais : maintenant que j’ai vérifié tous ces paramètres, comment dois-je souscrire la meilleure mutuelle santé ? Ne vous inquiétez pas, c’est encore plus simple que les étapes précédentes.

II. Comment faire pour souscrire à la mutuelle santé la plus optimale ?



Supposons qu’un contrat a attiré votre attention après avoir comparé les devis venant de notre outil de comparaison gratuit.

1. Comment souscrire à cette mutuelle ?



Les formalités ne sont pas exactement les mêmes pour toutes les assurances et mutuelles. Des années auparavant, les assurances demandaient, quasi-systématiquement, un formulaire de santé.

Son objectif principal est de calculer la menace ou le risque que vous profilez. Cette démarche peut provoquer une surprime, peut-être même un refus de couverture des frais d’une maladie antérieure par l’assurance. Ce formulaire occupait une place primordiale dans le processus, tant pour vous que pour la compagnie en question.

De nos jours, seuls les contrats des garanties davantage plus complètes (haut de gamme) demandent ce document.

Si ce document est demandé, des réponses franches sont très conseillées, au risque d’être blâmé pour altération à l’assurance. Vous serez susceptibles d’être soumis à des conséquences administratives, voire pénales (en fonction de la gravité) : annulation du contrat, amende, prison...

Mais la souscription aux mutuelles est différente : elles n’ont jamais demandé ce document pour un engagement. C’est pour cela que la demande de ce document par les assurances tend à disparaitre.

Mais néanmoins, les mutuelles vous demanderont de fournir certains documents :
  • Nom / Prénom,
  • Date,
  • Lieu de naissance (de même pour vos ayants-droits),
  • Adresse,
  • N° de Sécurité Sociale et le régime auquel vous êtes dépendants,
  • Votre RIB,
  • Une attestation d’expulsion sera requise en cas d’annulation du contrat avec la mutuelle.
Lorsque vous y souscrirez, vous devrez automatiquement payer la première mensualité en terme de cotisation.

Votre contrat sera immédiatement effectif. Des fois, ça ne sera pas le cas car ça dépend des échéances de carence qui sont appliqués. Chez certains assureurs, la limite d’âge pour adhérer à leur service est entre 65 et 70 ans, tandis que d’autres envisagent d’instaurer des contrats de mutuelle sénior.

Il sera donc idéal d’utiliser un comparateur de mutuelle en ligne.

2. Combien faut-il payer pour la mutuelle santé idéale pour mon profil ?



À cause du vieillissement de la démographie nationale ainsi qu’à l’augmentation du prix des médicaments, depuis quelques années, le tarif des couvertures santé augmente également. Une question se pose donc beaucoup : combien payer pour la meilleure mutuelle ?

Plusieurs paramètres détermineront le prix de la mutuelle santé :
  1. Tout d’abord, l’âge, le sexe et l’état de votre santé : en règle générale, le genre féminin utilise davantage de soins que le genre masculin. L’état de santé importe surtout pour les couvertures "haut de gamme" (mutuelle haut de gamme).
  2. Puis, votre profession : les travailleurs non-salariés (TNS), les fonctionnaires, les salariés, ... Votre profession importe car la mutuelle va s’adapter à votre situation professionnelle.
  3. Votre lieu de domiciliation.
  4. Le nombre de personnes que vous souhaitez couvrir : est-ce que vous serez le seul couvert ou est-ce que vous incluez votre famille également (mutuelle familiale) ?
  5. Le niveau des garanties : vous vous doutez bien qu’une formule très complète coutera plus cher qu’une couverture "basique" car les risques couverts sont plus grands.
Du côté des assureurs, le tarif est calculé selon le risque que vous représentez, mais également en fonction de ses frais, de sa politique, des taxes etc.

Ainsi, les tarifs sont très variables.

III. Que faire si je souhaite changer de mutuelle santé ?



Biensûr, si votre engagement ne vous satisfait plus, ou bien si vous souhaitez souscrire à une offre meilleure (dû au tarif, à la couverture…), alors il est astucieux de changer votre mutuelle santé.

Des conditions et délais sont néanmoins à respecter. Le contrat est rétabli chaque année si vous n’exprimez pas votre opposition. Souvent, le renouvellement du contrat s’effectue à la date de signature. Mais pour des raisons administratives, certaines mutuelles fixeront une seule et même date à tous ses clients.

Ainsi, si vous souhaitez changer de mutuelle, il est important de vérifier la date définie. Elle est mentionnée sur le contrat que vous avez signé. Dans la rubrique "Conditions générales" du contrat, vous trouverez un préavis qu’il faudra respecter.

Ci-dessous les étapes à suivre afin de résilier votre contrat.
    1. Respecter le préavis.
      Souvent défini à 1 mois ou 2, le préavis devra être respecté lors de l’envoi, en recommandé, de la "lettre de résiliation", accompagnée de l’accusé de réception à l’assureur.
      La loi Chatel oblige les assureurs à faire parvenir un avis d’échéance à leurs clients afin de leur donner la possibilité de résilier leur contrat (entre 3 mois et 15 jours avant la date d’expiration). Si l’assureur est fautif et le fait en retard, alors vous disposerez d’un délai additionnel de 20 jours pour effectuer la résiliation.
      Néanmoins, vous pouvez annuler le contrat à tout moment s’il n’y a aucun avis qui vous parvient.

    2. Hors échéance
      Dans deux situations, vous ne serez nullement obligé d’attendre la date d’échéance annuelle :
      • Vous ou votre conjoint êtes embauchés dans une entreprise qui impose une mutuelle santé obligatoire (mutuelle d'entreprise).
      • Changement de votre situation personnelle qui justifie la souscription à une nouvelle mutuelle (retraite, déménagement, naissance d’un enfant…). L’excédent que vous aurez avancé vous sera reversé par l’assureur.
Que doit contenir la lettre de résiliation ?
  1. Vos coordonnées,
  2. Numéro d’adhérent,
  3. Le numéro du contrat + date d’échéance de ce contrat,
  4. La raison pour laquelle vous souhaitez résilier le contrat avec une pièce justificative en cas de résiliation hors-échéance.

 

>>> CLIQUEZ ICI POUR COMPARER ET TROUVER LA MEILLEURE MUTUELLE


 
^
Mutuelle sante prevoyance | Contact | Plan du site XML | Top recherche | © 2019 mutuellefr.org |