Mutuelle santé : Remboursement de proth√®se auditive, accessoires et frais d'entretien

RSS Remboursement de prothèse auditive, accessoires et frais d'entretien

 

Comparateur de mutuelle santé

 

Vous êtes à la recherche d’une mutuelle santé qui rembourse bien et n’est pas chère.
Définissez bien vos besoins de soins, et puis comparez, en utilisant notre comparateur en ligne, les tarifs, les garanties et les conditions de remboursement des meilleures mutuelles du marché, vous trouverez votre contrat santé sur mesure à un prix très avantageux. Devis gratuit et sans engagement.

Audition mutualiste - Tarif et Remboursement
Les remboursements de prothèses auditives et  accessoires
La prise en charge des frais d'entretien

Des prothèses adaptées à l’importance de son handicap
C’est votre O.R.L qui, après vous avoir ausculté, rédigera une ordonnance pour vous adresser à l’un des 2 000 audioprothésistes qui officient en France. Celui-ci, après vous avoir reçu et procédé à des tests audiométriques, prendra l’empreinte de votre conduit auditif. Pour réaliser une prothèse, il dispose d’un choix parmi près de 400 références fabriquées par 16 marques.
Une prothèse se compose de trois éléments : un micro, le corps de la prothèse, qui adapte le son au type de surdité de l’individu, et un haut-parleur qui restitue le son, sans oublier la pile qui alimente l’appareil.

 

En France, la surdité touche près de 5 millions de personnes qui, du fait de leur handicap, se retrouvent mis à l’écart de toute vie sociale. Seuls 15% d’entre eux ont un appareil.

 

Dans une ambiance sonore bruyante, comme une conversation à bâtons rompus ou dans un restaurant, un malentendant appareillé se fatiguera rapidement. Car la prothèse amplifie le son, tous les sons qui lui parviennent. Cependant, même si le confort n’est pas complet, l’appareil permet à ses utilisateurs de participer davantage à la vie sociale.

 

Le remboursement de votre prothèse

 

L’Assurance Maladie vous rembourse, sur prescription médicale, vos prothèses auditives et leurs accessoires. La prise en charge dépend de votre âge, de vos handicaps et des prothèses choisies.

Pour la prise en charge de votre prothèse auditive, deux conditions doivent être remplies :

  • vous devez bénéficier d'une prescription de votre médecin;
  • et l'appareil que vous allez utiliser est inscrit sur une liste spécifique : la liste des produits et prestations remboursable par l'Assurance Maladie (L.P.P.).

La L.P.P.
C'est la liste complète des produits et prestations remboursés par l'Assurance Maladie : appareillages auditifs, orthopédiques, matériels de traitement et de maintien à domicile, produits implantables, etc. Leurs tarifs, dits tarifs de responsabilité, servent de base au remboursement.
Pour obtenir des détails sur la L.P.P. et la consulter, renseignez-vous auprès de votre audioprothésiste.

Trois sortes de prothèses peuvent être distinguées :
- Les contours d’oreille se placent derrière le pavillon. Un petit tube mène à un embout qui se loge dans le creux de l’oreille. Il est recommandé pour tous les types de surdité, légère comme profonde.
- Les intra-auriculaires se divisent en les intra-conduit que l‘on place, comme son nom l’indique, dans le conduit, et les intra-conques qui se positionnent à son entrée. Plus petits et de couleur chair, ils sont plus discrets.
- Les lunettes auditives et les appareils boîtiers se divisent en les intra-conduit que l‘on place, comme son nom l’indique, dans le conduit, et les intra-conques qui se positionnent à son entrée. Plus petits et de couleur chair, ils sont plus discrets.
- Des appareillages ouverts avec le conduit auditif aéré pour éviter tout effet d’occlusion.
Nous sommes passés en 1996 de l'analogique à l’ère du numérique. Avant les sons étaient convertis en signaux électriques ; avec le nouveau procédé le son est numérisé. Autrement dit, il est transformé en une série de nombres qui est traitée et analysée par un algorythme.
Les différents types de sons peuvent être distingués (bruit de fond, conversation), le confort de l’écoute en est amplifié. La quasi-totalité des prothèses auditives vendues aujourd’hui sont numériques.

 

Un remboursement selon l'âge et le handicap

 

Vos prothèses auditives, prescrites par votre médecin et inscrites sur la L.P.P., sont remboursées à 65 %, sur la base de tarifs qui varient selon votre âge et votre handicap.

 

En effet, deux catégories tarifaires existent :

  • l'une, concerne les personnes de moins de 20 ans et celles qui, quel que soit leur âge, sont atteintes de cécité ;
  • l'autre, les personnes de plus de 20 ans.

Les tarifs de prise en charge comprennent :

  • l'achat de votre appareil, des accessoires nécessaires à son fonctionnement (piles, embout auriculaire, coque...) ;
  • votre prise en charge par l'audioprothésiste (c'est-à-dire le nombre de séances nécessaires à l'appareillage, la prise en compte de vos demandes, l'examen des conduits auditifs, tous les tests nécessaires à votre appareillage...) ;
  • l'adaptation de la prothèse auditive par l'audioprothésiste ;
  • votre éducation prothétique (conseils divers sur la manipulation de l'appareil, son entretien...) ;
  • votre suivi prothétique régulier (contrôle de l'efficacité de l'appareil aux 3, 6 et 12 mois après la délivrance, puis un suivi biannuel selon vos besoins) ;
  • l'envoi à votre médecin des comptes rendus d'appareillage par l'audioprothésiste.
> Pour les moins de 20 ans

 

Grâce à un dépistage plus précoce, les enfants qui souffrent de déficience auditive peuvent ainsi être appareillés sans retard, et suivre une scolarité comme les camarades de leur âge. 

 

L'Assurance Maladie rembourse les prothèses à 65 %, sur la base d'un tarif figurant sur la L.P.P. et allant de 900 à 1 400 euros, selon le type d'appareil choisi. Les appareils sont répertoriés en classes - A, B, C et D -, avec, pour chacune de celles-ci, des spécificités techniques et des équipements supplémentaires différents.

 

> Pour les plus de 20 ans

 

Si vous avez besoin d'une prothèse auditive, quel que soit l'appareil ou le modèle que vous choisirez, vous serez remboursé à 65 %, sur la base d'un tarif forfaitaire unique de 199,71 euros, soit un remboursement de 129,80 euros.

 

Vous souffrez de cécité et êtes également déficient auditif

Avant l’achat d'un appareil auditif : un entretien préalable et un devis normalisé

L'audioprothésiste est tenu :

1. De procéder à un entretien préalable afin, notamment :
• d'évaluer votre gène, vos besoins, votre motivation, vos antécédents, etc.
• d'examiner vos conduits auditifs ;
• de faire différentes mesures (audition, tolérance aux sons forts, compréhension...) ;
• de vous informer sur les différents appareils.

2. De vous remettre un devis. Ce devis doit faire ressortir de façon distincte le prix de l'audioprothèse et le prix global des prestations d'adaptations. Il comprend notamment :
• la marque, le modèle, la classe, le contenu et la durée de la garantie de l'appareil électronique de surdité proposé ;
• le prix de vente hors taxes et toutes taxes comprises de l'appareil proposé, incluant les accessoires et les éléments renouvelables nécessaires à son fonctionnement pour chaque oreille en cas d'appareillage bilatéral ;
• la nature des prestations d'adaptation indissociables de l'appareillage proposé, nécessaires à son adaptation initiale et à son suivi périodique, et leur prix global estimé hors taxes et toutes taxes comprises ;
• le prix net total toutes taxes comprises à payer et le tarif de prise en charge par l'Assurance Maladie figurant sur la liste des produits et prestations remboursables par l'Assurance Maladie (L.P.P.) ;
• etc.
Le devis doit obligatoirement être accompagné d'une fiche technique présentant les principales caractéristiques de l'appareil proposé. Vous télécharger ci-dessous le modèle de devis normalisé d'appareillage auditif.

 

Quel que soit votre âge, vous avez droit à un remboursement à 65 %, sur la base d'un tarif différent selon l'appareil choisi, comme pour les moins de 20 ans. Selon les quatre types d'appareils répertoriés sur la L.P.P., les tarifs servant de base au remboursement vont de 900 euros, pour un appareil de classe A, à 1 400 euros, pour un appareil de classe D.

 

Pour de plus amples informations concernant les tarifs des appareils, adressez-vous à votre audioprothésiste, qui, selon votre prescription médicale, pourra vous renseigner sur :

  • les différentes prothèses auditives disponibles ;
  • leurs prix de vente, qui peuvent être supérieur aux tarifs de responsabilité ;
  • et le montant remboursé par l'Assurance Maladie.

À noter
Si vous avez une couverture santé complémentaire - et selon votre contrat -, vous pouvez vous faire rembourser les frais non pris en charge par l'Assurance Maladie.

 

Des accessoires également remboursables

 

L'utilisation d'une prothèse nécessite également l'achat d'accessoires divers : du plus simple, comme les piles, au plus complexe, comme les embouts auriculaires, les écouteurs ou les microphones.

 

Pour vous faire rembourser, n'oubliez pas de garder puis de présenter votre prescription médicale, votre feuille de soins et vos justificatifs de dépenses à votre caisse d'Assurance Maladie.
Sachez qu'ensuite vous serez toujours remboursé à 65 %, sur la base des tarifs ci-dessous.

 

Des tarifs différents selon le type d'accessoires

  • écouteur : tarif de base de 5,32 euros, soit une prise en charge qui s'élève à 3,45 euros ;
  • microphone : tarif de base de 9,17 euros, soit une prise en charge de 6 euros ;
  • potentiomètre : tarif de base de 4,52 euros, soit une prise en charge de 2,95 euros ;
  • vibrateur à conduction osseuse : tarif de base de 10,63 euros, soit une prise en charge de 6,90 euros.
Le remboursement de l'embout auriculaire
  • pour les enfants jusqu'à 2 ans : l'Assurance Maladie vous rembourse jusqu'à quatre embouts par an et par appareil, sur la base d'un tarif pouvant aller jusqu'à 53,36 euros, soit un remboursement de 34,70 euros par appareil et pour les quatre embouts ;
  • pour les enfants ou jeunes de 2 à 20 ans et pour les personnes qui, quel que soit leur âge, sont atteintes de cécité : vous serez remboursé d'un embout par an et par appareil, selon le même tarif de base de 53,36 euros ;
  • pour les adultes de 20 ans et plus : remboursement d'un embout par an et par appareil, selon un tarif de base de 4,91 euros, soit 3,20 euros.

La prise en charge des frais d'entretien

Une fois l'achat confirmé
L'audioprothésiste doit vous assurer une prestation d'adaptation. Cette prestation est indissociable de l'appareil qu'il vous vend. Elle comprend notamment :
• la prise d'empreinte des conduits auditifs ;
• les essais, le contrôle, l'ajustement de l'appareil ;
• des séances de contrôle au 3ème, 6ème et 12ème mois après la délivrance de l'appareil.

 

Une prothèse auditive s'entretient. Au fil des années, il vous faudra donc payer des frais d'entretien (changement des piles, des accumulateurs, des pièces détachées...) ou faire effectuer des réparations diverses.

 

Ces frais sont pris en charge par l'Assurance Maladie à 65 %, sur la base d'une allocation forfaitaire annuelle fixée à 36,59 euros, soit un remboursement de 23,80 euros.

 

Si vous possédez un appareillage en stéréophonie (c'est-à-dire des deux oreilles), sachez que vos frais d'entretien seront pris en charge pour chacune des deux prothèses auditives, sur présentation de vos justificatifs de dépenses.


 
Mutuelle sante prevoyance | Contact | Plan du site XML | © 2016 mutuellefr.org