Mutuelle santé : Infections urinaires, Lithiases - Appareil urinaire et Cure thermale

RSS Infections urinaires, Lithiases - Appareil urinaire et Cure thermale

 

Comparateur de mutuelle santé

 

Vous êtes à la recherche d’une mutuelle santé qui rembourse bien et n’est pas chère.
Définissez bien vos besoins de soins, et puis comparez, en utilisant notre comparateur en ligne, les tarifs, les garanties et les conditions de remboursement des meilleures mutuelles du marché, vous trouverez votre contrat santé sur mesure à un prix très avantageux. Devis gratuit et sans engagement.

Appareil urinaire : lithiases, infections urinaires et Cure thermale médicalisée

Infections urinaires et Cure thermale

 

Les personnes à risque
■ Les femmes sexuellement actives.
■ Les femmes enceintes.
■ Les femmes souffrant de
sécheresse vaginale après
la ménopause.
■ Les personnes diabétiques,
du fait du taux élevé de sucre
dans leur urine.
■ Les personnes portant une sonde ou souffrant de calculs
rénaux.
■ Les personnes âgées.

Une cystite est une infection urinaire qui se développe dans la vessie. Même si des hommes peuvent être touchés, c’est une maladie essentiellement féminine; 2 femmes sur 3 en souffrent au moins une fois dans leur vie et 50 % d’entre elles ont une récidive.

 

Reconnaître une cystite

  • La  femme  reconnaît  souvent  elle-même  les symptômes d’une  cystite  :  sentiment  persistant  de  l’envie d’uriner,  petit volume d’urine à chaque passage aux toilettes, brûlures à  la miction, urines troubles et malodorantes, contenant parfois du sang, douleur, pression dans le bas-ventre, le tout sans ièvre.
  • Les  cystites  simples  sont  bénignes  et  faciles  à  traiter.
    Les cystites compliquées sont souvent associées à d’autres pathologies comme les troubles du transit, des calculs rénaux, la présence de cristaux dans les urines ou des malformations qui entretiennent un terrain infectieux.

Les femmes très exposées aux infections urinaires

Types d’infections urinaires

On distingue trois types d’infections urinaires, selon la localisation de l’infection.
■ La cystite. De loin la forme d’infection urinaire la plus courante, la cystite touche presque uniquement les femmes. Il s’agit de l’inflammation de la vessie. La plupart du temps, l’inflammation est provoquée par la prolifération de bactéries intestinales de type Escherichia coli, qui sont nombreuses aux environs de l’anus. Les bactéries passent de la région vulvaire à la vessie en remontant l’urètre. Tout ce qui gêne la vidange de la vessie augmente le risque de cystite. La cystite s’accompagne normalement d’une urétrite, l’inflammation de l’urètre.
■ L’urétrite. Si l’infection touche uniquement l’urètre (le conduit qui relie la vessie au méat urinaire), on l’appelle urétrite. Il s’agit d’une infection transmissible sexuellement (ITS) courante chez les hommes, mais les femmes peuvent aussi en souffrir. Différents agents infectieux peuvent causer l’urétrite. Les plus communs sont la chlamydia et le gonocoque (la bactérie responsable de la gonorrhée).
■ La pyélonéphrite. La pyélonéphrite est un état plus grave. Elle désigne l’inflammation du bassinet et du rein (du grec puelos = bassin et nephros = reins). Celle-ci résulte généralement d’une infection bactérienne. Il peut s’agir d’une complication d’une cystite non traitée ou mal traitée qui permet la prolifération des bactéries de la vessie vers les reins. La pyélonéphrite aiguë survient surtout chez la femme, et principalement la femme enceinte.

  • La cause principale d’une  infection urinaire est un germe intestinal,  le  colibacille.  Chez  la  femme,  la  proximité  vaginanus-urètre est à  l’origine de cette migration  :  les bactéries en provenance de  l’intestin ou de  l’extérieur colonisent facilement l’appareil urinaire.
  • L’urètre  de  la  femme,  plus  court  que  celui  de l’homme, représente aussi un facteur facilitant de contamination de la vessie par ces bactéries. Les femmes sont ainsi plus sujettes à une cystite après les rapports sexuels.

Entre 20 et 50 ans, les infections sont 50 fois plus fréquentes chez la femme, mais après 50 ans l’incidence chez l’homme augmente nettement du fait de l’augmentation des maladies prostatiques, et le ratio est donc seulement de 3/1 chez les sujets âgés.

 

L'infection urinaire chez l'homme a pratiquement toujours une cause anatomique. Schématiquement : malformations congénitales dans l'enfance et l'adolescence, problèmes prostatiques chez l'homme agé, calculs et tumeurs entre ces deux ages. La tuberculose rénale semble pouvoir aussi être une cause "anatomique" favorisante.

 

Quand la cystite devient chronique

 

La  cystite  est  marquée  par  une  inlammation  de  la muqueuse de  la vessie due à  l’infection bactérienne. Cette prolifération peut revenir plusieurs fois par an ou même s’installer en continu malgré des  traitements. On parle alors de cystites récidivantes ou chroniques.

 

Traitement

  • En cas de signes d’infection urinaire,  il  faut consulter un médecin. en effet, si l’infection n’est pas traitée, l’agent infectieux continue à se multiplier et envahit  les voies urinaires.
    Au  cabinet médical, un  test urinaire  (bandelette) peut être pratiqué, conirmant l’infection. Le médecin prescrit alors un traitement antibiotique qui peut être délivré à dose unique ou sur une période de 3 à 14 jours.
  • Dans certaines circonstances ou chez  la femme enceinte, un ECBU (examen cytobactériologique des urines) et un antibiogramme sont nécessaires pour éviter des complications et identiier rapidement l’antibiotique qui sera eficace.
  • Face à des infections urinaires récidivantes, une cure thermale  améliore  l’état  de  la  patiente  et  espace  les  épisodes infectieux.

Se soigner par l’eau thermale

 

En  traitement  complémentaire,  une  cure  thermale  de 3  semaines peut être prescrite par le médecin chaque année. 

Stations thermales indiquées
■ Capvern-les-Bains,
■ Contrexéville,
■ évian-les-Bains,
■ La Preste-les-Bains,
■ Thonon-les-Bains,
■ Vittel,
■ Saint-Nectaire,
■ Châtel-Guyon,
■ Eugénie-les-Bains,
■ Aulus-les-Bains.

  • Elle cible les femmes jeunes souffrant de cystites à répétition. Elle est aussi eficace pour les personnes associant une constipation chronique, des cristaux ou une malformation urétrale.
  • Le  médecin  thermal  prescrit  une  cure  de  boisson  d’eau thermale, qui favorise  la diurèse et des soins quotidiens de balnéothérapie, douches, bains, cataplasmes qui calment les douleurs de la vessie.
  • Les eaux thermales recommandées pour cette pathologie et réputées pour leur équilibre ionique et radioactif nettoient et décapent  l’arbre urinaire. Le traitement permet d’éviter plus de 50 % des prises d’antibiotiques par la suite.

> Liste des établissements conventionnés de cure thermale avec hospitalisation en France
> Liste des établissements de cure thermale conventionnés en France

 

Facteurs de risque

> Chez les femmes
■ Avoir une mauvaise hygiène génitale. Après être allé à la selle, s’essuyer vers l’avant avec le papier hygiénique est un facteur de risque. Le mouvement d’essuyage doit se faire de l’avant vers l’arrière afin de ne pas contaminer l’urètre avec des bactéries provenant de l’anus. De plus, les régions anale et génitale doivent être nettoyées avec soin régulièrement, ce qui aide à contrer la prolifération des bactéries.
■ Les relations sexuelles, particulièrement si celles-ci sont intenses et fréquentes après une période d’abstinence. On décrit d’ailleurs ce phénomène comme la "cystite de la lune de miel".
■ Chez certaines femmes qui utilisent un diaphragme comme moyen contraceptif, l’urètre se trouvera comprimé, ce qui empêche la vessie de se vider complètement et favorise les infections de la vessie.
■ Certaines femmes contractent une urétrite en raison de l’usage de spermicides.

> Chez les hommes
■ La sodomie sans condom augmente le risque d’être infecté.

Prévention

  • Boire au moins 1,5 litre d’eau par jour. 
  • Consommer deux verres de cranberry (canneberge) par jour. Le jus de canneberge (psn) est une option intéressante en prévention des rechutes puisqu’il empêcherait les bactéries d’adhérer aux parois des voies urinaires. Un adulte sain devrait produire entre un demi-litre et deux litres d’urine par jour.
  • Ne pas retenir trop longtemps son envie d’uriner (uriner toutes les 2h)
  • Lutter contre la constipation.
> Chez les femmes
  • Le meilleur moyen pour les jeunes filles et les femmes de prévenir les infections urinaires est de s'essuyer toujours de l'avant vers l'arrière avec le papier hygiénique après toute miction.
  • Procéder à une toilette intime après les rapports sexuels.
  • Laver les régions anales et vulvaires quotidiennement, particulièrement avant les rapports sexuels.
  • Éviter le plus possible d’utiliser des produits déodorants (parfums intimes, douches vaginales), dans la région génitale et des huiles ou des mousses pour le bain, qui peuvent irriter la muqueuse de l’urètre. Cela peut causer des symptômes qui s’apparentent à ceux d’une infection urinaire. Si l’on tient à utiliser un produit, s’assurer qu’il ne soit pas irritant, et privilégier un pH neutre.
  • Préférer les condoms lubrifiés, qui irritent moins les parties génitales.
  • En cas de sécheresse vaginale, utiliser un lubrifiant hydrosoluble durant les rapports sexuels pour éviter les irritations.
  • En cas d’infections fréquentes attribuables à l’usage d’un diaphragme, on conseillera de changer de méthode contraceptive.
  • Éduquer les fillettes et les jeunes filles à une bonne hygiène intime

> Chez les hommes

 

Il est plus difficile de prévenir les infections urinaires chez les hommes. Il est important de boire suffisamment pour maintenir un bon flot urinaire, et de traiter un trouble de la prostate s’il y a lieu. Par ailleurs, l’urétrite peut être prévenue en utilisant le condom durant des relations sexuelles avec toute nouvelle (ou tout nouveau) partenaire. L’inflammation de l’urètre est courante chez les hommes qui contractent la gonorrhée ou la chlamydia.

 

> Cure thermale et prévention en santé
> Cure thermale : Traitements et tarifs conventionnels
> Cure thermale et remboursements Sécurité Sociale
> Cure thermale et remboursements mutuelle santé
> Cas particuliers de cures thermales
> Dossier de demande de prise en charge Sécurité Sociale
> Etablissements conventionnés de cure thermale avec hospitalisation en France 
> Etablissements de cure thermale conventionnés en France

Source : Thermes et cures thermales en France


Détails : Thermes de Saint-Nectaire : cure thermale conventionnée des Maladies de l'appareil urinaire et métaboliques - Station thermale de Saint-Nectaire, Puy-de-Dôme 63 fr
Thermes de Saint-Nectaire : cure thermale conventionnée des Maladies de l'appareil urinaire et métaboliques - Station thermale de Saint-Nectaire, Puy-de-Dôme 63

Thermes de Saint-Nectaire, Puy-de-Dôme - 63
Dans le parc naturel des volcans d'Auvergne, à 40 km de Clermont-Ferrand, Saint-Nectaire est une station thermale et touristique réputée pour sa gastronomie, ses eaux et son église romane.
La nature a fait don au village d'une quarantaine de sources chaudes ou froides, qui lui ont permis de s'imposer comme une station de renom spécialisée dans le traitement des maladies réno-urinaires et des problèmes métaboliques (excès de poids, hypertension, etc.).
L'établissement thermal offre les meilleures conditions et services pour permettre aux curistes de vivre leurs soins avec bonheur. Véritable bien-être unique en Auvergne,...


Ville : 63710 Saint-Nectaire
www.thermadore.fr |
Détails : Thermes de la Preste : cure thermale en Rhumatologie (RH), Affections de l'Appareil Urinaire et maladies métaboliques - Station Thermale de la Preste, Prats de Mollo, Pyrénées-Orientales - 66 - Chaîne Thermale du Soleil fr
Thermes de la Preste : cure thermale en Rhumatologie (RH), Affections de l'Appareil Urinaire et maladies métaboliques - Station Thermale de la Preste, Prats de Mollo, Pyrénées-Orientales - 66 - Chaîne Thermale du Soleil

Thermes de la Preste - Prats-de-Mollo, Pyrénées-Orientales - 66
La qualité des eaux thermales de la Preste permet de traiter les orientations suivantes : la Rhumatologie et/ou les Maladies de l'Appareil Urinaire et/ou les Maladies Métaboliques.
Cette eau hyperthermale (44,6°) dont la teneur en azote et gaz thermaux est très élevée, fixe le souffre qui lui donne une teinte bleutée. Riche en glairine et oligo-éléments, elle a un pouvoir anti-infectieux, anti-toxique et trophique sur la muqueuse des voies urinaires. On constate un net antalgique sur la plupart des affections rhumatismales.

Thermes de la Preste - Cure thermale en affections de l'appareil urinaire et maladies...


Ville : 66233 Prats-de-Mollo
www.laprestelesbains.com |
Détails : Thermes Evian les Bain : cure thermale en Rhumatologie, maladies de l'appareil urinaire ou affections uronéphrologiques, maladies digestives et métaboliques - Station Thermale Evian-les-Bains, Haute-Savoie 74 fr
Thermes Evian les Bain : cure thermale en Rhumatologie, maladies de l'appareil urinaire ou affections uronéphrologiques, maladies digestives et métaboliques - Station Thermale Evian-les-Bains, Haute-Savoie 74

Les Thermes Evian
Idéalement situés au centre de la ville, face au lac Léman, les Thermes Evian proposent, de février à novembre, une large gamme de séjours pour une cure thermale ou un programme de remise en forme.
La cure thermale Evian® est agréée et prise en charge par la sécurité sociale, elle est prescrite pour une ou deux indications parmi les suivantes :
• Rhumatologie
• Maladies de l'appareil digestif
• Maladies de l'appareil urinaire

Les Thermes Evian, cure thermale :
La pureté des eaux, la régularité de leur débit, leur température 11°6 et leur faible minéralisation en font des eaux principalement diurétiques et désintoxicantes.

•...


Visite : 4 visites

Ville : 74501 Evian-les-Bains cedex
www.lesthermesevian.com |
Détails : Thermes d'Eugénie-les-Bains, Chaîne Thermale du Soleil : cure thermale en Rhumatologie (RH) et Maladies de l'appareil urinaire (AU) - Station Thermale d'Eugénie-les-Bains, Landes 40 fr
Thermes d'Eugénie-les-Bains, Chaîne Thermale du Soleil : cure thermale en Rhumatologie (RH) et Maladies de l'appareil urinaire (AU) - Station Thermale d'Eugénie-les-Bains, Landes 40

Thermes d'Eugénie-les-Bains, Landes – 40
La Station Thermale d’Eugénie les Bains est agréée et conventionnée par la Sécurité Sociale ; on y accueille plus de 8 000 curistes par an.
Il existe deux sources principales, la Source Impératrice et la Source Christine Marie, dont la température à la sortie du griffon s’échelonne de 22° à 41°.
Les eaux thermales sulfurées sodiques, sulfurées et sulfatées calciques ont une action physiologique et thérapeutique : résolutives, diurétiques, sédatives, désintoxiquantes et reconstituantes, elles réalisent le traitement de choix :
• des maladies métaboliques et de la nutrition (excès de poids, diabète non insulino...


Ville : 40320 Eugénie-les-Bains
www.ville-eugenie-les-bains.fr |
Détails : Thermes de Capvern-les-Bains : cure thermale des maladies de l'Appareil Urinaire, Appareil Métabolique, Appareil Digestif et Rhumatologie - Station thermale de Capvern-les-Bains, Hautes-Pyrénées 65 fr
Thermes de Capvern-les-Bains : cure thermale des maladies de l'Appareil Urinaire, Appareil Métabolique, Appareil Digestif et Rhumatologie - Station thermale de Capvern-les-Bains, Hautes-Pyrénées 65

Thermes de Capvern-les-Bains, Hautes-Pyrénées 65
La palette des soins proposés par les Etablissements Thermaux de Capvern-les-Bains, permet une prise en charge de plusieurs affections pour le séjour de votre cure
Thermes de Capvern-les-Bains - Orientations Médicales et Soins
Maladies de l'Appareil Urinaire et Maladies Métaboliques (AU)
Lithiases (calculs rénaux), Infections urinaires, Cystites, Cures post-lithotriptie, Coliques néphrétiques, Syndrome douloureux rénal, Cystopaties à urines claires, néphrites intersticielles, prostatites récidivantes

Maladies de l'Appareil Digestif et Maladies Métaboliques (AD)
Colopathies fonctionnelles. Colites, vésicule biliaire....


Visite : 4 visites

Ville : 65130 Capvern-les-Bains
www.coeurdespyrenees.com |
Détails : Les Thermes de Thonon-les-Bains : Cure thermale conventionnée en Appareil Urinaire, Appareil digestif et Rhumatologie et Phlébologie - Station thermale de Thonon fr
Les Thermes de Thonon-les-Bains : Cure thermale conventionnée en Appareil Urinaire, Appareil digestif et Rhumatologie et Phlébologie - Station thermale de Thonon

Les Thermes de Thonon-les-Bains : Cure thermale médicalisée et conventionnée
Appareil Urinaire
Indications thérapeutiques (AU)
- Lithiases,
- Infections urinaires.
Double indication : Rhumatologie

Les Thermes de Thonon-les-Bains - Soins thermaux
- Les bains : bain en piscine, bain avec aérobain, bain avec douche en immersion, bain avec douche sous marine.
- Les douches : douche générale au jet, douche locale au jet, douche pénétrante.
- Cataplasme en application unique.
- Le massage sous l’eau avec kinésithérapeute.

Les Thermes de Thonon-les-Bains - Types de cure (AU)
Cure thermale (3 semaines : 18 jours de soins) agréée par la sécurité sociale, sous...


Visite : 4 visites

Ville : 74200 Thonon-les-Bains
www.thononlesbains.com |
Détails : Les Thermes de Vittel : Cure thermale conventionnée en affections urinaires (AU), rhumatologiques (RH), digestives (AD), maladies métaboliques (AD) fr
Les Thermes de Vittel : Cure thermale conventionnée en affections urinaires (AU), rhumatologiques (RH), digestives (AD), maladies métaboliques (AD)

Les Thermes de Vittel
Forfait Cures médicales de 3 semaines (avec prise en charge Sécurité Sociale)
> Affections urinaires (AU)
Lithiase rénale - Lithiase résiduelle après lithotritie - Insuffisance rénale.
Les observations médicales et les recherches biologiques ont montré l’intérêt de la Cure Thermale à Vittel dans le traitement de la lithiase rénale. Les soins et la cure d’eau minérale facilitent la migration et l’élimination des calculs urinaires, y compris en période de post-lithotritie.
Elle est également efficace dans le traitement des infections urinaires chroniques et les insuffisances rénales modérées.
La cure comprend 72 unités de soins pour...


Visite : 7 visites

Ville : 88804 VITTEL Cedex
www.thermes-vittel.com |

 

 
Mutuelle sante prevoyance | Contact | Plan du site XML | © 2016 mutuellefr.org