Mutuelle santé : Agénésie dentaire

RSS Agénésie dentaire

 

Comparateur de mutuelle santé

 

Vous êtes à la recherche d’une mutuelle santé qui rembourse bien et n’est pas chère.
Définissez bien vos besoins de soins, et puis comparez, en utilisant notre comparateur en ligne, les tarifs, les garanties et les conditions de remboursement des meilleures mutuelles du marché, vous trouverez votre contrat santé sur mesure à un prix très avantageux. Devis gratuit et sans engagement.

Agénésie dentaire et la Prise en charge par l'Assurance Maladie et la Mutuelle

 

Agénésie dentaire

 

Une agénésie dentaire est l'absence de formation d'une dent, une maladie orpheline, donc rare. Elle est congénitale et se développe chez le foetus lorsqu'il est encore dans le ventre de sa mère, le germe ne s'est pas formé. La dent n'apparaîtra jamais en bouche, et ne sera pas non plus visible à la radiographie. Cette maladie génétique mal connue atteint plusieurs milliers de personnes en France.

 

L'agénésie dentaire touche les dents définitives et est mentionnée à partir de six dents manquantes non provoquées par un traumatisme ou une chute mais dues au fait que certaines ne poussent pas après la chute des dents de lait.

 

Les causes
Les causes de l'agénésie dentaire restent encore mal connues. Plusieurs théories tentent d'expliquer le phénomène.

 

- Théorie génétique

  • Syndrome héréditaire : certaines maladies génétiques s'accompagnent d'agénésies dentaires (dysplasie ectodermique, trisomie 21).
  • Transmission génétique : certaines familles présentent des agénésies transgénérationnelles. L'agénésie de la même dent se retrouve chez des membres d'une même famille.

- Causes environnementales

 

Des perturbations locales affectant le fœtus en formation (carences, perturbation ou choc émotionnel) pourraient être à l'origine de l'absence de formation du germe dentaire.

 

Les traitements

 

L'implantation dentaire est née il y a une vingtaine d'année, elle permet de reconstruire une structure proche de la dent.

 

Maintenue normalement par la gencive et un ligament, la dent est fixée sur l'os des mâchoires, le maxillaire en haut et la mandibule en bas. C'est sur ce principe que se fonde l'implantologie dentaire, qui consiste à implanter une fausse dent à l'endroit manquant.

 

Trois phases sont nécessaires : après une greffe osseuse, on pose une pièce qui fera jonction entre la mâchoire et la dent. Enfin, on implante la fausse dent.

 

Prise en charge par l'Assurance Maladie des agénésies dentaires multiples liées à une maladie rare chez l’enfant

 

Depuis le 28 juin 2007, la pose d'implants prothétiques chez les enfants de plus de 6 ans et jusqu'à la fin de la croissance, présentant des agénésies dentaires multiples liées à une maladie rare, est prise en charge par l'Assurance Maladie.

 

Le protocole de soins

 

La demande de prise en charge de ces traitements, dans le cadre d'une affection de longue durée, doit être faite par un médecin dans les conditions habituelles, c'est-à-dire au moyen du protocole de soins.

 

La rédaction du protocole de soins pourra être assurée par le médecin que vous aurez choisi (médecin traitant de l'un des deux parents, pédiatre, etc.), puisque la désignation d'un médecin traitant n'est pas obligatoire pour les enfants de moins de 16 ans.

 

Une coordination avec un chirurgien-dentiste ou un stomatologiste

 

Compte tenu de la complexité des informations permettant d'apprécier l'état bucco-dentaire de l'enfant pour ce type de traitements, le protocole de soins devra être accompagné d'un document d'aide au remplissage.

 

Ce document d'aide devra être impérativement complété soit par le chirurgien-dentiste ou le stomatologiste que vous aurez choisi, soit par votre médecin en fonction des éléments qui lui seront communiqués par le praticien compétent. Il devra comporter tous les éléments relatifs au diagnostic de la maladie ainsi qu'au projet thérapeutique envisagé. Une radio panoramique devra être jointe au dossier de demande, ainsi qu'une radio de la main et du poignet pour l'appréciation de l'âge osseux si votre enfant est un jeune homme âgé d'au moins 17 ans ou une jeune fille âgée d'au moins 14 ans.

 

L'avis du service médical de votre caisse d'Assurance Maladie

 

Le médecin qui rédige le protocole de soins adresse au service médical de votre caisse d'Assurance Maladie, le dossier complet de demande de prise en charge (protocole de soins, aide au remplissage, cliché panoramique et, si l'âge de votre enfant le nécessite, la radio de la main et du poignet).

 

Les services administratifs de votre caisse d'Assurance Maladie vous notifieront la décision prise par le médecin conseil. En cas d'avis favorable, le volet 3 du protocole de soins, mentionnant l'accord de prise en charge, vous sera remis. Vous pourrez alors vous rendre chez le praticien que vous avez choisi pour la réalisation du traitement implantaire.

 

En cas de non acceptation du protocole de soins ou de refus de prise en charge des actes et traitements à réaliser dans le cadre des agénésies, les voies de recours dont vous disposez seront indiquées sur la notification de décision.
Médicales (recours à l'expertise) ou administratives (Commission de recours Amiable puis Tribunal des Affaires de Sécurité Sociale), elles vous permettent, en cas de désaccord, de contester la décision de refus.

 

Source : ameli.fr

 

> Implant dentaire
> Centres dentaires mutualistes et conventionnés en France (01000 -> 59690)
> Centres dentaires mutualistes et conventionnés en France (60000 -> 95731)
> Mutuelle dentaire
> Tarif et Devis mutuelle
> Comparatif mutuelle
> Remboursement mutuelle
> Comment choisir une bonne mutuelle santé


 
Mutuelle sante prevoyance | Contact | Plan du site XML | © 2016 mutuellefr.org