Santé et bien-être en vidéo - Comparateur mutuelle santé
Bienvenus
Connexion / S'enregistrer
Santé et Bien-être en vidéo > Obésité - Surcharge pondérale > Comparateur mutuelle santé

Obésité - Surcharge pondérale : Documentaire 2016 L’obésité-Causes Et Conséquences HD

Merci ! Partagez avec vos amis !

URL

Vous avez aimé cette vidéo, merci de votre vote !

Sorry, only registred users can create playlists.
URL


129 Vues

Description

Obésité - Surcharge pondérale en vidéo

"Documentaire 2016 L’obésité-Causes Et Conséquences HD" est un vidéo d'information ou de conseil en Obésité - Surcharge pondérale, Santé et Bien-vivre.

L'obésité est l'état d'un individu ayant un excès de poids par augmentation de la masse adipeuse. L'obésité se définit par un indice de masse corporelle égal ou supérieur à 30.

L'obésité humaine a été reconnue comme une maladie en 1997 par l'OMS. Cette organisation définit « le surpoids et l'obésité comme une accumulation anormale ou excessive de graisse corporelle qui peut nuire à la santé. » Sa prévention est un problème de santé publique dans les pays développés. Elle peut avoir des répercussions importantes sur la santé de l'individu.

Cette maladie multifactorielle est considérée aujourd'hui par métaphore comme une pandémie, bien qu'il ne s'agisse pas d'une maladie infectieuse.
L'obésité est associée à une inflammation systémique chronique subaigüe : il a en effet été constaté que dans l'organisme des personnes obèses circulent continuellement des médiateurs de l'inflammation tels que le TNF-alpha et l'interleukine-6 et que leurs concentrations se normalisent avec la perte de poids. Il est reconnu que les tissus adipeux hypertrophiés sont une source de ces médiateurs et que ceux-ci, en retour, entravent la lipolyse et la perte de poids.
Il ne faut pas confondre obésité et syndrome métabolique. En effet, pour être concerné par ce syndrome, il faut présenter trois des facteurs de risques ci-contre. Il est donc possible de souffrir du syndrome métabolique sans être obèse, de même qu'un individu peut être obèse sans souffrir du syndrome métabolique. Il existe également d'autres indicateurs de surpoids : le rapport tour de taille/tour de hanches. Il doit être inférieur à 1 chez l'homme et à 0,85 chez la femme. Le diamètre du cou (ou Tour de cou) peut donner un indice fiable d'IMC anormalement élevé chez l'enfant de plus de 8 ans. Il est également associé à l'apnée obstructive du sommeil, au diabète et à l'hypertension chez les adultes.

La masse de graisse se répartit différemment chez l'homme et la femme. Elle représente 10 à 15 % du poids corporel de l'homme et 20 à 25 % du poids de la femme. Elle s'accumule plutôt sur l'abdomen et le thorax chez l'homme, sur les hanches et les cuisses chez la femme.
Les deux grands facteurs – « the Big Two » – traditionnellement impliqués dans le développement de l'obésité sont la consommation et la dépense énergétiques. Dans ce cadre d'analyse, le maintien d'un poids-santé est une stricte question de comptabilité énergétique.

L'apport énergétique quotidien (ou AET : Apport Énergétique Total, somme des calories) apportées par l'alimentation incluant les glucides (sucres lents ou rapides, à index glycémique plus ou moins élevé) : amidon, saccharose, glucose, fructose, etc.), les lipides (acides gras) trouvés dans les huiles végétales et graisses animales notamment et les protéines, végétales (algues, lentilles par exemple) ou animales (viande, poisson).

Ainsi que la somme des dépenses énergétiques : échange de chaleur avec l'environnement (thermorégulation), d'autant plus important que la température extérieure est faible ; énergie nécessaire au fonctionnement de l'organisme (digestion p. ex.). Le cerveau à lui seul consomme environ 20 % de l'énergie totale et efforts physiques (marche, sport, activités physiques notables). Il faut noter que le niveau individuel estimé de ces besoins est bien inférieur aux valeurs des Apports Nutritionnels Conseillés, tandis que la notion d'Apports journaliers recommandés est la plus connue du grand public.

Lorsque l'organisme reçoit plus qu'il ne dépense, il stocke une partie de l'apport, sous forme de graisses dans le tissu adipeux. .
Chez les très jeunes enfants, des facteurs de risque de surcharge pondérale dès la période prénatale peuvent être diagnostiqués. Ils incluent la surcharge pondérale de la mère en début de grossesse, la prise de poids excessive en cours de grossesse, le diabète gestationnel et le tabagisme.

L'arrêt du tabac entraînerait une prise de poids de quelques kilos en lien avec l'action métabolique de la nicotine. Cet effet, connu du public, apparaît d'ailleurs comme un frein - chez des femmes en particulier - à la décision d'arrêter de fumer.

Le microbiote intestinal des sujets atteints d'obésité est spécifique.

Facteurs culturels, en Mauritanie, l'obésité est un canon de la beauté féminine chanté par les poètes : les filles sont « gavées » dès leur plus jeune âge...

Obésité - Surcharge pondérale et cure thermale

Les cures thermales ont l'avantage d'isoler le curiste de son mode de vie habituelle et lui permettre de d’inculquer les règles d’une alimentation saine et équilibrée.

Le thermalisme est fondé sur un élément essentiel : l'eau.

Elle est utilisée :

  • en cure de boisson selon les stations, prescrite par le médecin thermal pour son caractère coupefaim et diurétique;
  • en massage, douche à jet, bain, aérobain pour ses particularités biologiques. Elle tonifie la circulation sanguine et agit sur les dépôts cellulitiques;
  • en piscine pour ses qualités physiques. En effet le corps est plus léger dans l'eau. L'eau thermale permet de retrouver des sensations et d'évoluer en "apesanteur", favorisant la mobilité et l'exercice surtout chez les patients à mobilité réduite;
  • en association avec des soins comme le drainage lymphatique qui désengorge les tissus et redonne à la peau un peu de souplesse.

Pour accompagner l'amaigrissement, les stations thermales proposent et organisent des activités physiques: marche, golf, gymnastique douce, aquagym, ....

Des professionnels sont disponibles : médecin thermal, diététicienne, psychologue, kinésithérapeute…

> Surpoids, Obésité
> Stations thermales traitant des maladies de l'appareil digestif et métaboliques
> Conseils santé et prévention : alimentation

Comparateur mutuelle santé : Comparez les meilleures mutuelles santé du marché et trouvez la plus adaptée à vos besoins.


Comparateur Mutuelle santé

Comparer les tarifs, les garanties et les remboursements des meilleures mutuelles santé du marché et trouver la meilleure complémentaire santé adaptée à vos besoins. Devis mutuelle santé sans frais, ni engagement.

Ajouter un commentaire

Commentaires

Soyez le premier à commenter cette vidéo.

Santé et Bien-être en vidéo > Obésité - Surcharge pondérale > Documentaire 2016 L’obésité-Causes Et Conséquences HD
RSS