Shemen Afarsimon

13

Articles randomisés pouvant vous intéresser :

Shemen afarsimon était une huile très prisée utilisée dans l’Antiquité. Il est mentionné dans le Psaume 133 de la Bible hébraïque, bien que son identification précise reste incertaine. L’ancienne communauté juive d’Ein Gedi était connue pour sa culture de l’afarsimon.

Afarsimon dans le Talmud

Balm of Gilead IMG 97811.JPG

En hébreu moderne, le mot afarsimon se traduit par kaki. Cependant, certains doutent que, bien que traditionnels parmi les aliments pour le Nouvel An juif dans la diaspora, les kakis n’auraient pas été connus par les peuples de la Bible. Selon Adin Steinsaltz, le Talmud afarsimon était considéré comme très précieux et valait son poids en or. On ne sait pas exactement quelle plante a été utilisée pour produire l’huile biblique. Selon une théorie, c’est la plante Commiphora opobalsamum – un petit arbuste de 10 à 12 pieds de haut, avec des branches étalées en forme de baguette. L’huile extraite des graines ou des branches de cette plante a été utilisée comme médicament, mais plus communément comme encens ou huile parfumée.

Le baume dans la Bible hébraïque

La Bible hébraïque ne mentionne pas les kaki, mais dans le Talmud et le Midrash le terme hébreu afarsimon peut aussi désigner le baume qui apparaît une fois dans la Bible hébraïque comme besami hébreu (בְּשָבָׂמִיּש) « my spice » (prononcé [bə.ɬaːˈmiː]) dans Song of Songs 5:1, qui est la preuve indirecte du basam (ָּשָׂם) (prononcé [baːˈɬaːm]).

Pichet Qumran

En avril 1988, des archéologues travaillant avec l’ancien ministre baptiste Vendyl Jones ont découvert un petit bidon d’huile dans la région de Qumran que Jones a annoncé comme étant l’huile utilisée dans le Temple. La découverte a été annoncée par le New York Times le 15 février 1989 et un article de fond a été publié dans le National Geographic Magazine en octobre de la même année. Après des tests effectués par le Département pharmaceutique de l’Université hébraïque de Jérusalem, Jones affirma que la substance à l’intérieur du jongleur était la shemen afarsimon dont il était question dans le Psaume 133. Selon Jones, c’est le premier artefact découvert à l’époque du Premier Temple, et l’un des trésors répertoriés dans le manuscrit en cuivre. Toutefois, cette identification reste controversée.

> Mutuelle Médecine douce – Comparateur Mutuelle Médecine douce
> Médecine douce et Mutuelle
> Médecine douce en vidéo
> Acupuncture et Remboursement Assurance Maladie, Mutuelle
> Acupuncture en vidéo
> Etiopathie et Remboursement Mutuelle
> Liste des mutuelles prenant en charge l’étiopathie
> Etiopathie en vidéo
> Ostéopathie et Remboursement Mutuelle
> Liste des mutuelles remboursant les soins ostéopathiques
> Ostéopathie en vidéo
> Chiropratique et Remboursement Assurance Maladie, Mutuelle
> Chiropratique en vidéo
> Homéopathie et Remboursement Assurance Maladie, Mutuelle
> Homéopathie en video

Laisser votre commentaire